Author Archives: alain

Dimanche 15 janvier 2023 – A vous la grâce et la paix.

Jan 19, 23
alain
,
No Comments

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Texte de méditation

Nous te disons merci pour la destinée de ton Fils

et pour chacune de nos destinées.

Tu les confies sans crainte à nos libertés

pour qu’elles découvrent ton sillage ;

quand nous prenons le chemin de ton Fils

comme il a pris les nôtres,

nous avons l’assurance d’approcher le trésor

enfoui dans le champ de notre humanité.

Béni sois-tu pour la richesse de ta vie

que Jésus nous invite à partager ;

c’est lui, le premier de nos frères,

un homme à notre image,

et c’est par lui que nous devenons

des hommes à ton image et à ta ressemblance.

Claude BERNARD dans L’Ombre du Silence

Prière universelle

R/. Entends nos prières, entends nos voix, entends nos prières monter vers Toi.

-Nous venons de renouveler haut et fort nos engagements du baptême. Dieu de bonté, donne-nous la force de les accomplir et d’œuvrer à la paix avec tous les hommes et les femmes qui Te cherchent. R/.

-Dieu d’espérance, nous te présentons les populations victimes de la guerre, de la famine, de la pauvreté. Qu’elles trouvent force et réconfort. R/.

 -Dieu de paix, en cette semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens, nous te présentons les bâtisseurs de ponts entre les membres des différentes églises. Sachons les rencontrer pour avancer dans nos propres interrogations. R/

Dimanche 11 décembre 2022 – Es-tu celui qui doit venir ?

Déc 14, 22
alain
No Comments

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Accueil

Vous êtes tous bienvenus en cette célébration du  3e dimanche de l’Avent.   Comme Jean Baptiste, nous sommes invités à voir les signes précurseurs de la venue du Fils de Dieu. Des signes d’amour pour l’homme abîmé, blessé par la vie. Jésus ne donne pas de signes de puissance.

Dans notre monde bouleversé, soyons attentifs aux signes semblables de notre quotidien : des signes qui donnent une espérance à ceux qui souffrent. La Bonne Nouvelle arrive jusqu’à nous. Réjouissons-nous et dans la joie rentrons dans cette célébration en allumant la 3ème bougie de la couronne de l’Avent et en chantant.

Prière universelle

R/. Rassemblés devant Toi parmi cette humanité, nous portons vers Toi nos détresses et nos joies !

-Seigneur, avec les peuples qui se révoltent et ceux qui résistent nous osons croire à leur libération comme un signe de ta présence. Prions avec eux. R/.

-Seigneur, en ce temps de l’Avent, prions avec tous les gens que nous appelons « migrants »  perdus entre leurs villes d’origine et de destination espérée et qui rêvent d’ un accueil honnête et efficace.  Nous avons tant de mal à leur offrir. Prions. R/.

– Seigneur, que la communauté que nous formons soit témoin de la joie et la simplicité évangélique au sein des tempêtes traversées par l’Eglise. Prions. R/.

Dimanche 13 novembre 2022 – Un élan vers la vie.

Nov 14, 22
alain
, ,
No Comments

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Accueil

Vous, je ne sais pas mais moi, les textes de fin d’année, m’ont toujours paru hermétiques. Mais cette fois, avec le texte de Luc, avec des guerres, des cataclysmes, des trahisons, des famines, des fake news, l’écroulement de ce qui paraissait le plus solide,
j’ai cru entendre les info.

Depuis plus de 75 ans, nous Européens, étions comme habitués, à la paix, à l’abondance, aux avancées sociales. On a parlé d’insouciance et même pire, vis-à-vis du reste du monde. Et ce bateau de 232 hommes femmes et enfants, qu’on nomme migrants, qu’aucun Etat ne voulait laisser accoster, après 22 jours en mer.
Aujourd’hui, comme le temple de Jérusalem, notre monde s’écroule.
Et dans le groupe qui a préparé cette célébration, ça a discuté longtemps !
Que nous dit Luc ? C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie.

Autrement dit, ne nous laissons pas effrayer.
Revenir en arrière, c’est la mort.
Se replier sur nous-mêmes, c’est être déjà vaincus. Monseigneur Saliège, 1942.
De même que la Passion et la Croix n’ont pas été la fin de l’histoire de Jésus,
la violence actuelle n’est pas la fin de l’histoire.
Il y a un après. Il faut avancer.

Mais pour avancer, il faut un élan.
Et, dans notre monde si troublé, il nous a semblé que, l’humanité n’y arrivera pas seule.
Dans certaine tradition d’orient, l’élan c’est Shiva. L’élan, c’est Dieu, lui-même.
L’élan vital que Dieu dépose en chacun de nous s’appelle la foi, la confiance.
L’espérance est un autre nom de la foi.

N’ayons pas peur d’avancer ensemble.
N’ayons pas peur de construire ensemble le monde nouveau où chacun prend sa part.
N’ayons pas peur d’habiter ensemble la maison commune où chacun est accueilli.

Comme d’habitude, vous aurez la parole, après la deuxième lecture.
Nous voudrions entendre les témoignages que vous voudrez bien partager,
sur des signes d’espérance qui se voient déjà pour qui sait lever les yeux et regarder.

Et le petit papier de couleur ?
C’est pour écrire dessus, bien sûr. Faites circuler les stylos.
Ecrivez UN mot, un seul mot, le mot d’espoir, l’élan, qu’il vous aura été donné d’entendre.
Vous aurez le temps d’y réfléchir et de l’écrire, après la prise de parole.

A l’offertoire, ces mots seront rassemblés dans une corbeille et portés à l’autel.
Au moment de déposer le petit papier, vous pourrez offrir ce mot à l’assemblée en l’annonçant clairement, même s’il a déjà été dit par quelqu’un d’autre.
Ces mots entremêlés, auront tissé comme une toile
Et la toile que nous aurons tissée ensemble, portée à l’autel, sera le signe de notre espérance.

Prière eucharistique, Espérance

Seigneur Dieu, notre Père tout-aimant,
Tu as mis au service de l’humanité ta puissance étonnante.
Etonnante puisque c’est grâce à elle que tu peux te faire petit.
Tu es petit parce que tu es grand.
Tu es grand pour pouvoir être petit.

Te voici donc tout proche de nous,
compatissant vis-à-vis de tous.
C’est là ta gloire : celle d’un amour inconditionnel.
Et ta gloire se manifestera pleinement
      quand nous nous aimerons pleinement les uns les autres,
      lorsque nous laisserons tomber en nous l’énergie du don désintéressé,
      par-delà tout pourquoi et par-delà tout parce que.
C’est, animés par elle que nous te chantons :

CHANT : Béni sois-tu ô Père saint, Dieu des vivants.

Ton Souffle saint nous pénètre de ton élan de donation
      dans le quotidien de nos vies.
Et nous regardons vers ton Fils,
      ce paroxysme du don de soi jusqu’au dernier soupir.
Oui, nous te prions par Jésus,
      cet homme inoubliable qui a tout accompli :
Notre vie et notre mort,
Et qui s’est donné cœur et âme à notre monde.
Il est pour nous présence de ta miséricorde et de ta fidélité.
Il nous conduit à croire que notre prière n’est pas vaine.

Désignation du pain et du vin.
Paroles de la Cène

CHANT : Louange à toi le serviteur, Jésus Seigneur.

Nos paroles et nos gestes de ce matin , Seigneur,
      cherchent à dire notre foi, notre confiance en Toi, notre espérance.
Nous faisons, en effet mémoire de la Vie, de la Passion, de la Mort
      et de la Résurrection de ton Fils.
Et nous nous sentons raffermis
Nous t’en rendons grâce.
Et, nous te supplions, envoie sur notre assemblée l’Esprit de plus grande vie.

CHANT : Esprit de Dieu, souffle de Vie, rassemble-nous.

Que l’Esprit-saint nous illumine.
Qu’il nous rende plus forts, plus stables, plus solides.
Que son Souffle soulève notre monde
      et le porte plus loin et plus haut.
Qu’il accomplisse son œuvre d’évoluteur.
Qu’il nous donne l’audace de voir dans les difficultés
      un appel insistant à un sursaut d’existence.
Qu’il soit avec nous.
Et plus particulièrement avec ceux qui souffrent,
Avec ceux et celles qui sont emprisonnés pour la justice,
Avec ceux et celles qui sont affrontés au mépris, à la guerre, à la peur, à la maladie.
Nous nous sentons en communion avec eux tous,
      dans notre geste du pain partagé.

CHANT : Par Jésus-Christ nous te chantons, Ô Père saint.

Méditation

Au plus secret de notre être
se dissimule probablement l’essentiel :
une pure attente,
un espace vierge, disponible,
apte à accueillir la proposition inopinée
qui bouleversera notre vie.

Elle sera le fruit de la patience
et se présentera à son heure.

Elle viendra rassasier l’insu de notre espérance.
Et alors, nous nous écrierons tout simplement : « C’est ça ! ».

Elle révèlera, simultanément,
la puissance tapie dans notre attente,
la voie que nous cherchions
et la possibilité de la suivre.

La fin des temps est-elle
au bout du temps ou dans la profondeur du temps ?
Aujourd’hui ou demain ?
En-avant ou au-dedans ?

Yvon Lemince

Dimanche 9 octobre 2022 – La parole qui guérit ?

Oct 15, 22
alain
,
No Comments

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Texte de méditation

« La Parole qui guérit ? »

« En cours de route, ils furent purifiés.» Lc 17, 14

Il peut s’en passer des choses « en cours de route ».

Les dix personnes atteintes de la lèpre qui ont eu l’audace de venir rencontrer Jésus en savent quelque chose.

Avant même d’arriver au but (se montrer aux prêtres, selon les indications de Jésus), ils sont tous purifiés. Certes, un seul rebroussera chemin pour remercier.

Mais même ceux qui sont dans l’ingratitude resteront purifiés. Le don n’est pas repris. Il est gratuit.

Cette histoire aide à comprendre ce qui se passe en ce moment dans notre Église. Le pape François a voulu qu’elle se mette en marche (tel est le sens premier du mot synodalité). Et «en cours de route » – ce qui est notre situation actuelle – il peut s’en passer des choses. Notre Église n’aurait-elle pas besoin d’être purifiée par le Seigneur ?

Thierry Lamboley, jésuite

Prière universelle

Seigneur augmente en nous la foi! 
Aux personnes malades ou en fin de vie maintiens Seigneur la foi en toi pour leur apporter ton appui.  Encourage aussi leurs accompagnateurs.

Seigneur augmente en nous la foi! 
Donne nous Seigneur la foi en toi du lépreux de Samarie pour croire encore à la paix entre les peuples.

Seigneur augmente en nous la foi! 
Face aux difficultés économiques, aux dérèglements climatiques et aux conflits armés développe en nous Seigneur la foi en toi pour espérer une société apaisée.

Les samedis de Saint Bernard : parcours « Evangile et actualité » 2022-2023

Sep 19, 22
alain
,
No Comments

de 9 h 15 à 13 h, les samedis
26 novembre 2022, 14 janvier 2023,
11 février 2023, 25 mars 2023, 13 mai 2023.

Vous découvrirez que ce travail, soutenu par un court temps de célébration, nous conduit à un autre regard sur l’actualité et donc sur nos frères les hommes.
Chacun dispose de deux minutes pour partager le lien qu’il a établi entre un verset de l’évangile étudié (cette année Matthieu), la «clé de lecture» choisie (cette année, abolir/accomplir) et un fait d’actualité.
Au deuxième temps de la matinée, un invité, avec lequel on peut ensuite échanger, éclaire la clé à partir de son expérience. Ces échanges nourrissent une méditation et une prière qui constituent un troisième temps
Un apéritif convivial, au cours duquel les échanges se poursuivent, clôture notre rencontre.
Pour nous contacter :

  • par mail : therese.masson@sfr.fr, ou maw.vallet@gmail.com,
  • par téléphone (Thérèse Masson) : 06 12 93 49 92 ou (Marie-Anne Vallet) : 06 60 56 66 03

Dimanche 18 septembre 2022-2023 – Retrouvons le sens de l’Essentiel

Sep 19, 22
alain
No Comments

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Homélie

Lors de la préparation de cette messe, la lecture des textes de ce jour nous a laissé perplexe :

  • dans la lecture de l’évangile, impression que Jésus semble approuver « l’intendant malhonnête » qui mobilise habilement « l’argent malhonnête », car il est essentiel pour lui de trouver de nouveaux revenus ;
  • dans le début de l’épitre de Paul, repris sur la feuille de messe, il semble essentiel de prier pour que ceux qui nous gouvernent habilement afin qu’ils nous assurent « la tranquillité et le calme ». Ceci nous a interrogés sur l’utilité et l’importance de l’engagement civique.

En cette rentrée, nous étions aussi perplexes et inquiets face à la situation politique de la France et du monde. Nous nous sommes alors posé la question des priorités à retenir pour édifier notre devenir commun. La réponse que nous vous proposons de chercher au cours de cette célébration, mais aussi dans nos vies, est résumée dans le titre retenu sur notre feuille de messe : retrouver le sens de l’essentiel.

Cette recherche de l’essentiel est à la fois personnelle et collective. Quand le Christ nous dit que nous ne pouvons pas « servir à la fois Dieu et l’argent », il invite chacun de nous à discerner ce qui est essentiel dans nos vies. Quand Paul nous dit qu’« il enseigne  aux nations la foi et la vérité », il invite nos communautés à édifier une relation fraternelle de confiance permettant de discerner la Vérité qui sauve.

Notre cheminement en recherche de l’incarnation d’une vérité partagée requiert certes de l’habileté, qu’on soit intendant ou chef d’Etat. Cela requiert surtout du discernement pour décider  ce que nous avons à faire selon notre vocation et ce qu’il nous apparait comme essentiel. Ingénieur agronome, j’ai été frappé par de jeunes diplômés qui nous appelaient à trouver une nouvelle voie, à bifurquer.

Pour le prophète Amos, l’essentiel est ne pas nous voiler la face devant le malheureux dans la misère. Le psaume nous invite à relever le faible.

L’essentiel peut être de trouver les comportements personnels et les voies collectives pour mettre notre argent comme celui de nos collectivités au service du royaume.

L’essentiel peut être surtout de promouvoir un climat de confiance grâce aux liens que nous tissons avec autrui, depuis notre voisin jusqu’à nos élus, inspiré et soutenu par un lien à Dieu confiant et aimant.

En cette rentrée, soyons porteur d’une espérance née de notre capacité à retrouver le sens de l’essentiel en nous nourrissant de la Parole méditée, partagée et priée. Que cette Parole inspire nos actes au quotidien et nous aide à oser un futur qui prépare la venue du royaume de Dieu.

Prière universelle

Refrain : Seigneur écoute-nous, Seigneur exauce-nous

(lecteur n°1)

Que la méditation et le partage de la Parole nous aident à trouver le sens de l’essentiel :

(lecteur n°2)

Seigneur, aide-nous à faire communauté fraternelle en Eglise avec les fidèles très différents de nous, ayant une autre approche de la liturgie comme une autre sensibilité politique.

Refrain

(lecteur n°1)

Que la méditation et le partage de la Parole nous aident à trouver le sens de l’essentiel :

(lecteur n°3)

Seigneur, rends-nous forts en tant que laïcs pour convaincre l’Eglise de revoir son enseignement, son droit interne, ses rituels et même ses sacrements, afin de rejoindre la vie concrète des gens.

Refrain

(lecteur n°1)

Que la méditation et le partage de la Parole nous aident à trouver le sens de l’essentiel :

(lecteur n°4)

Nous sommes désemparés face aux conséquences de notre consommation à outrance. Faisons confiance à nos enfants, écoutons les vraiment, pour avancer vers un futur plus sobre et plus fraternel.

Seigneur, libère leur créativité par ta présence bienveillante.

Refrain

Les jeudis de St Bernard : écrire avec l’Ecriture

Sep 17, 22
alain
No Comments

Écrire avec l’Écriture
avec Michèle FAŸ

Dans cet atelier, nous vous invitons à revisiter certains textes, à écrire aussitôt dans leur sillage et à partager nos productions à haute voix. Les textes seront choisis en fonction de la variété des genres et figures de rhétorique qu’ils présentent.
Dates

20 octobre 2022
19 janvier 2023
20 avril 17 novembre
16 février
25 mai 15 décembre
16 mars
15 juin
Jeudi soir, de 18 h 00 à 20 h 00
au 92bis bd du Montparnasse 75014 PARIS, 1er étage

Nos activités continuent malgré la fermeture de la chapelle.

Mai 19, 22
alain

one comments

En raison des travaux de la gare Montparnasse, la chapelle est  fermée depuis le 1er juin 2018,

Mais nos activités continuent :

Les jeudis de Saint Bernard : De cantique en Cantique,

Lecture biblique des Cantiques avec Michèle Faÿ. Nous restons en poésie avec « le plus beau des chants ».

A 18h30 au 92bis boulevard du Montparnasse, salle 115, 1er étage.

Prochaine date :  9 juin.

Pour des compléments d’information prenez contact avec

 Maria-Elvira Nieto mariaelviranieto75@gmail.com

 06 12 56 78 39.

Parcours Evangile et Actualité : l’actualité de l’Evangile dans  l’actualité du monde.

Cinq rencontres dans l’année de 9h à 13h30 au 4 blv Edgar Quinet 75014 Paris, métro Raspail.

La dernière séance s’est tenue le 14 mai . Reprise en septembre

Pour des compléments d’information prenez contact avec

 Thérèse Masson,  theresemasson@sfr.fr ; 06 12 93 49 92 ou

01 48 89 36 29

Prochaine célébration au 4 boulevard Edgar Quinet : Le 12 juin à 11h

Dimanche 15 mai 2022 – Nouveauté d’un amour créateur.

Mai 19, 22
alain
,
83 comments

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Mot d’accueil

Jésus nous dit :  » Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. » Pour commencer cette célébration, nous vous proposons de témoigner de cet amour en nous accueillant les uns les autres.

Que la nouveauté de cet amour créateur, « amour qui suspend tout commandement » comme nous le dit le poème de la première page de notre feuille, nous aide à persévérer dans la foi et à faire « toutes choses nouvelles » en demeurant en Jésus-Christ, avec confiance.

 

Prière universelle

R/ Vienne la paix sur notre terre, la paix de Dieu pour les nations, Vienne la paix entre les frères, la paix de Dieu dans nos maisons.

– Face aux souffrances amenées parfois par des divergences avec des proches aide nous, Seigneur, à maintenir un dialogue aimant.

R/

– La période est marquée notamment par le dérèglementent de l’écosystème et la perte d’espoir en l’avenir.  Seigneur, aide-nous à discerner et à choisir les options politiques courageuses nécessaires.

R/

– Face aux épreuves de la vie et aux malheurs du monde apprends-nous, Seigneur, à nous abandonner avec confiance dans ton  amour. Tel Charles de Foucauld canonisé ce dimanche.

R/

– Prions pour notre communauté réunie en ce jour. Que ton Esprit, Seigneur ,l’inspire pour qu’elle soit un témoignage d’amitié et de solidarité.

Textes à méditer

Prière de Charles de Foucault

Mon Père, je m’abandonne à toi,

Fais de moi ce qu’il te plaira.

Quoi que tu fasses de moi, je te remercie.

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que ta volonté

se fasse en moi, en toutes tes créatures,

je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.

Je te la donne, mon Dieu,

avec tout l’amour de mon cœur,

parce que je t’aime,

et que ce m’est un besoin d’amour

de me donner,

de me remettre entre tes mains, sans mesure,

avec une infinie confiance,

car tu es mon Père.

Charles de Foucauld (1858-1916), canonisé le 15 mai 2022.


Nouveauté d’un amour créateur

Etonnement

Nous aimer. C’est étonnant. Nous aimer ?

On ne sait pas comment.

Et pourtant c’est un commandement :

« Aimez-vous ».

Comment peut-il se faire qu’il me soit commandé d’aimer ?

Il me semble que j’aime sans que quelqu’un me l’ait ordonné.

Ou bien, lorsqu’on me l’ordonne,

que je ne saurai aimer.

Dans ce monde-ci on aime et on déteste

comme on respire.

S’il y a donc un commandement de l’amour,

c’est que celui-ci n’est pas pratiqué.

Il doit y avoir une raison extérieure à nous,

un accent placé ailleurs,

un appel qui ne dit pas tout.

Voilà bien le changement : devoir aimer

parce que l’amour est un don.

Non seulement un fait, mais un don,

Non pas seulement le tout, mais un commencement.

Amour encore à vivre parce qu’il vient de Dieu.

Et l’amour suspend tout autre commandement.

D’après Eric Binet dans L’Ombre du Silence.

Dimanche 3 avril 2022 – Sortons du désert, regardons vers l’avenir !

Avr 08, 22
alain
,
No Comments

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Texte à méditer

Sortons du désert, regardons vers l’avenir !

Jésus ne dit pas : « Cette femme est volage, légère, sotte, elle est marquée par l’atavisme moral et religieux de son milieu, ce n’est qu’une femme » . Il lui demande un verre d’eau et Il engage la conversation.
Il ne dit pas : « Voilà une pécheresse publique, une prostituée à tout jamais enlisée dans son vice ». Il dit : « Elle a plus de chance pour le Royaume des Cieux que ceux qui tiennent à leurs richesses ou se drapent dans leurs vertus et leur savoir ».
Il ne dit pas : « Celle-ci n’est qu’une adultère ». Il dit : « Je ne te condamne pas. Va et ne pèche plus ».
Il ne dit pas : « Cette vieille qui met son obole dans le tronc pour les œuvres du Temple est une superstitieuse » . Il dit : « qu’elle est extraordinaire et qu’on ferait bien d’imiter son désintéressement ».

 Jésus ne dit pas : « Il n’y a rien de bon dans celui-ci, dans celle-là, dans ce milieu-ci… ». De nos jours, Il n’aurait jamais dit : « Ce n’est qu’un intégriste, un moderniste, un gauchiste, un fasciste, un mécréant, un bigot » .

Cardinal Albert Decourtray (1923-1994)

Mot d’accueil

Sortons du désert, regardons vers la vie

Isaïe nous parle du Seigneur qui va « faire passer un chemin dans le désert » et désaltérer le peuple qu’il a choisi.

Dans le psaume, c’est la joie de la libération des captifs qui, semant dans les larmes, moissonnent dans la joie.

Saint Paul appelle à dépasser le passé, oubliant ce qui est en arrière, à se lancer vers l’avant, courant vers le but qui est là-haut.

Le Christ ne condamne pas la femme adultère, lui demandant de poursuivre son chemin en ne pêchant plus.

Ces textes nous appellent à sortir d’un désert encombré de nos pesanteurs et à dépasser la loi et nos pêchés pour cheminer vers la vie, vers une vie de foi

 

Credo pour demain

Nous croyons en Toi, Père Saint, Dieu créateur.

Tu as fait l’homme à ton image, tu lui as confié l’univers.

Comme à nos pères dans la foi,

tu nous proposes ton alliance.

Toi, Dieu de tendresse  et d’amour,

tu nous as donné ton Fils, ton unique,

pour qu’il soit notre sauveur.

Nous croyons en Toi, Jésus-Christ,

tu es né de la Vierge Marie.

Tu as partagé notre condition humaine.

 Par toi, la lumière a brillé dans nos ténèbres.

 Ton regard a rendu l’espoir aux opprimés.

 Ta parole et tes gestes ont soulevé la joie des uns

 et suscité la haine des autres.

 Tu as été  arrêté, condamné, cloué sur une croix,

 exécuté comme un malfaiteur.

 Le Père t’a ressuscité et accueilli dans sa gloire.

 Tu ouvres à tous les humains le chemin de la vie

 et de l’éternité.

 Nous croyons en Toi, Esprit-Saint, don du Père et du Fils.
Source vive ! Souffle Libérateur !

 Tu nous unis au Christ ressuscité.

 Tu nous rassembles en Eglise,

 en peuple de l’alliance nouvelle.

 En toi nous avons la promesse et le gage de la vie éternelle.

AMEN

 

PRIERE UNIVERSELLE

R/ Entends nos prières, entends nos voix, entends nos prières monter vers toi!

-A la recherche d’Allah nos frères musulmans soutenus par la prière, le jeune et l’aumône débutent Ramadan en ce dimanche.
Nous avons le même père.

R/ Entends nos prières, entends nos voix, entends nos prières monter vers toi!

Seigneur, accompagne nos cheminements vers le synode en surmontant nos -divergences dans des communautés fraternelles nourries de ta parole.

R/ Entends nos prières, entends nos voix, entends nos prières monter vers toi!

-Seigneur, inspire-nous pour accueillir les réfugiés quelle que soit leur origine, leur couleur, leur religion, les malheurs qu’ils ont subis.

R/ Entends nos prières, entends nos voix, entends nos prières monter vers toi!