Category Archives: Liturgie

Dimanche 11 février – Saisi de compassion Jésus étendit la main …

Fév 19, 18
alain
No Comments

Dimanche 11 février , 6ème dimanche du Temps ordinaire

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Bonjour (bonsoir) à vous tous.

Les textes que nous écouterons au cours de cette célébration nous préparent à entrer en Carême, dès mercredi prochain, mercredi des cendres.

Reconnaissance de nos faiblesses, l’exclusion qu’elles entraînent, mais aussi le moyen d’en sortir : imiter l’apôtre Paul qui prend Jésus pour modèle. Car Jésus peut guérir tout mal, y compris en transgressant la loi, la lèpre n’étant que l’image du pire de nos maux.

Aujourd’hui la lèpre qui ronge nos sociétés c’est le chômage, la solitude, l’individualisme, le racisme, la destruction de la cohésion sociale…

Au cours de cette célébration, nous pourrons nous interroger sur nos attitudes vis-à-vis de ce mal.

 Texte de méditation

Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « je veux, sois purifié »

 Marc 1,41

          (….)Ce récit nous trouble, nous bons catho.

           Si Jésus était parmi nous, il se mettrait en colère en voyant tous ceux qui sont exclus. Exclus, si nous regardons avec un regard un peu clair, il y en a plein dans notre société : ceux qui le sont à cause du logement, ou de la nourriture, ceux qui sont exclus du travail ou de la race, mais aussi ceux que nous avons rejetés dans les hôpitaux, les maisons de retraite. Ceux que nous avons rejetés en prison.

          L’Eglise aussi exclut pour des raisons de doctrine, ou de morale : comme le problème des divorcés-remariés. Ce que dit l’Evangile, ce qu’a fait Jésus, c’est de trouver insupportable l’exclusion et de tendre la main.

          Ce que je trouve remarquable dans ce récit de l’Evangile – c’est la capacité de Jésus de voir les choses, les hommes, les situations avec un regard neuf, libre et de savoir se laisser brusquer par ce qui est inadmissible.

          A nous aussi de laisser de côté nos préjugés et de savoir tendre la main, à celui ou celle, qui est privé de toute aide fraternelle.

                        Antoine DELZANT, extrait de son homélie du 12 02 06

Prière universelle

R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

En ce dimanche choisi par l’Eglise de France comme le dimanche de la santé, nous te présentons nos frères et nos sœurs qui sont de par la solitude ou la maladie dans l’exclusion. Que nous sachions les accueillir dans leur fragilité et les accompagner.

R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Nous te présentons, Seigneur nos sœurs et nos frères victimes de l’indifférence et de la violence de notre société ainsi que ceux qui sont persécutés à cause de leur foi.

 R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Nous te présentons, Seigneur, nos préjugés qui nous empêchent de tendre la main à celui ou à celle qui est privé de toute aide matérielle et fraternelle.

 R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Dimanche 18 février – « Je me souviendrai de mon alliance qui est entre moi et vous, et tous les êtres vivants »

Fév 19, 18
alain
, ,
No Comments

Dimanche 18 février , Premier dimanche de Carême

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Si le message de l’évangile de ce dimanche est centré sur la conversion : faire demi-tour sur le chemin de nos vies pour aller de l’avant, le premier texte de la Genèse nous invite à renouer l’alliance avec Dieu et avec la création. Par l’alliance avec Noé, Dieu s’engage avec toute l’humanité et tous les êtres vivants à ne plus leur envoyer un nouveau déluge dévastateur.

Aujourd’hui une alliance de paix de l’être humain avec la nature est nécessaire pour arrêter de l’agresser et de la détruire et passer à une attitude de soin et de responsabilité.

Pendant ce Carême, retirés dans nos déserts intérieurs à l’image de Jésus, réfléchissons à notre responsabilité de co-créateurs et aux choix de vie qui en découlent.

 Texte de méditation

Au  désert  avec  toi

Seigneur,

Conduis-moi au désert et parle à mon cœur blessé.

Je veux me retrouver face à toi dans le silence et la solitude.

Tu connais mes luttes et mon péché.

Pose ton regard sur mon histoire.

Abreuve ce qui est sec, stérile ou tari.

Que la soif de toi m’ouvre à la grâce.

Que ton esprit me relève et me relance.

Rappelle- moi ton alliance !

Montre-moi des chemins nouveaux !

Permets que je témoigne, par ma joie et mon espérance

de ta générosité et de ta tendresse

envers ceux qui font route avec toi.

Seigneur, conduis-moi au désert.

Parle à mon cœur et raffermis ma foi !

 « Prions en Eglise » Canada.

Prière universelle

R/ Seigneur, donne-nous ton esprit pour bâtir ton Royaume.

-Dieu notre Père, nous te confions notre marche au désert. Que ce temps de Carême éclaire notre communauté qui cherche un sens à sa vie. Nous te prions.

R/ Seigneur, donne-nous ton esprit pour bâtir ton Royaume.

– Dieu notre Père, tu as promis à Noé la fin de tout déluge dévastateur. Viens au secours de toute  victime des catastrophes naturelles dont nous sommes souvent responsables.

R/ Seigneur, donne-nous ton esprit pour bâtir ton Royaume.

Saint Pierre nous rappelle l’engagement de notre baptême. Que ton Esprit, Seigneur vienne à notre aide pour nous guider sur le chemin vers Pâques.

R/ Seigneur, donne-nous ton esprit pour bâtir ton Royaume.

 

Le Carême, un chemin subversif ?

Fév 15, 18
alain

No Comments

Homélie du Père Géry 

Dimanche 4 février – Quand la souffrance épuise …

Fév 06, 18
alain
, , ,
No Comments

Dimanche 4 février , 5ème dimanche du Temps ordinaire

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Bonjour, (bonsoir) sentez-vous accueillis pour cette célébration du 5e dimanche du temps ordinaire.

Nous entendrons parler de la souffrance dans le livre de Job. Souffrance qui épuise, souffrance qu’il faut oser crier et qui reste un mal.

Dans l’évangile, Jésus guérit en même temps qu’il annonce le Royaume. Sa prédication est inséparable de la lutte contre ce qui fait souffrir les hommes.

Et Paul nous le dit aussi : les plus forts devront respecter les plus faibles dans une véritable vie fraternelle.

Que cette eucharistie nous aide à oser ouvrir nos cœurs et nos bras pour accueillir la vie dans sa fragilité, à rendre la dignité à la vie en aidant nos frères à se remettre debout.

 

 Texte de méditation

Quand la souffrance épuise

 Intouchable

Quand quelqu’un de proche souffre, son univers s’écroule, ses points de repère fondent. Il est isolé du monde par l’injustice de ce qui lui arrive.

Personne d’autre que lui n’a pu éprouver ce qu’il connaît, personne autour de lui ne peut imaginer ce qu’il traverse.

Il se recroqueville autour de sa blessure et se terre à l’écart.

Intouchable, il devient pour nous inaccessible.

Insupportable

Quand quelqu’un de proche souffre, sa douleur envahit le moindre de ses jours. Ses pensées, ses gestes, ses mots, sa vie entière tourne autour de son mal.

Dès qu’il apparaît quelque part, il apporte avec lui le poids et la violence de sa souffrance.

A ses cotés, nos bonheurs deviennent tabous ou teintés de mauvaise conscience. Il nous devient alors insupportable, infréquentable.

Invitation à l’écoute

Quand quelqu’un de proche souffre, nous sommes libres de lui rester fidèles et de porter un peu de son mal. Avec lui, nous apprenons à être discrets et à renoncer aux formules consolatrices trop faciles. Avec lui, nous sommes imprégnés d’une nouvelle gravité, liée à cette épreuve de vérité. Mais nous ne sommes empêchés ni d’écouter ni de comprendre. Nous pouvons le rejoindre par la compassion et peut-être nous laisser instruire par celui qui traverse l’épreuve.

Dans Biblica, éditions FLEURUS

Prière universelle

 R/ Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous !

  Nous te présentons, Seigneur, ceux dont la vie est si fragile, qu’ils ont perdu toute espérance. Ceux qui sont écrasés par le doute, la maladie et les tracas de la vie quotidienne. Seigneur, rends- leur la confiance en des jours meilleurs.

R/ Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous !

– Aujourd’hui, des millions d’hommes et de femmes comme Job, ont tout perdu : ils fuient d’un pays à l’autre la guerre et la misère. Pour qu’ils retrouvent l’espoir, pour que les responsables politiques et économiques se fassent un devoir de remédier au désastre de ces vies, Seigneur, nous te prions.

R/ Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous !

-Dans l’Evangile, après une journée surchargée, Jésus se retire pour prier. Et nous, au milieu de toutes les activités qui nous dispersent, prenons-nous ce temps de réflexion ? Demandons au Seigneur de nous aider à le retrouver, malgré tout ce qui nous sollicite.

R/ Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous !

-Annoncer l’Evangile, c’est une mission qui m’est confiée, dit Saint Paul. A nous aussi, baptisés, d’annoncer l’Evangile en actes et en paroles. Seigneur, encourage-nous à accomplir cette tâche.

R/ Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous !

J’aimerais vous voir libres de tout souci. (1Co 7,22)

Fév 02, 18
jerome
No Comments

Ces derniers dimanche, nous avons lu quelques passages du chapitre 7 de la première lettre de Paul aux Corinthiens. Les propos de Paul ont pu laisser certains d’entre nous un peu désabusés. Comment bien les comprendre ? Pourquoi les lire lors de nos célébrations dominicales ? Sont-ils pertinents pour nous aujourd’hui ?

Le Père Jean-Loup LACROIX, curé de la paroisse Saint-Sulpice et responsable du doyenné Rennes-Luxembourg, n’a pas éludé la question. Dans son éditorial du 28 janvier, il propose un éclairage précieux des paroles que nous avons entendues récemment.

*******

” Si vous lisez l’ensemble du chapitre (1 Corinthiens 7), vous constaterez qu’il écrit sur le ton d’un homme qui voudrait convaincre, mais qui reste embarrassé. Oui, le mariage, c’est très bien ; mais le célibat aussi. Non, il n’a pas d’ordre à transmettre de la part du Seigneur ; mais il a ses idées et il prend la liberté de les exprimer. Il conclut joliment : « C’est là mon opinion, et je pense avoir, moi aussi, l’Esprit de Dieu » (7,40).

Je suis amusé de constater que les explications de l’Apôtre sont un peu laborieuses. Cela me rassure. Même lui, il pouvait avoir de la peine à convaincre !… lire la suite

Read More…

Dimanche 21 janvier – Recueillir ce que l’Esprit a semé en l’autre …

Jan 25, 18
alain

No Comments

Dimanche 21 janvier , 3ème dimanche du Temps ordinaire

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Bonjour, (bonsoir) vous êtes tous bienvenus.

Cette semaine, troisième du temps ordinaire, est la semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Nous vous invitons à réfléchir sur ces mots du Pape François : « Il ne s’agit pas seulement de recevoir des informations sur les autres afin de mieux les connaître, mais de recueillir ce que l’Esprit a semé en eux comme don aussi pour nous. »

Le pape nous invite à un échange de dons, à partager avec les autres, protestants, orthodoxes, ce que nous, catholiques, considérons comme un don de Dieu, mais aussi à accueillir les trésors que Dieu a déposés chez les autres. Ainsi pourrons nous commencer à faire route ensemble.

 Texte de méditation

(…) L’urgence, ici, est bien une urgence à se tourner vers l’essentiel, vers le Christ. Une urgence qui s’impose et invite, avec joie, à laisser ce à quoi nous sommes attachés, nos filets qui nous empêchent d’avancer, nos attachements qui obscurcissent notre regard… Une urgence à nous convertir. Quelle parole d’actualité !

          Ouvrons grandes nos oreilles comme Simon, André, Jacques, Jean, pour entendre ces paroles que le Christ nous adresse à chacun:

« Venez, convertissez-vous et croyez à l’Evangile ».

 Osons, nous aussi, partir cette semaine, pour le suivre sans condition, en lui faisant une totale confiance.

              Emmanuelle Huyghues Despointes,   Centre spirituel du Cénacle.

Prière universelle

 R/ Seigneur, donne-nous ton Esprit pour bâtir ton Royaume !

-Nous te présentons, Seigneur, ceux qui sont engagés dans le dialogue œcuménique, pour que les chrétiens de toutes confessions se sentent concernés par l’unité de l’Eglise. Prions.

 R/ Seigneur, donne-nous ton Esprit pour bâtir ton Royaume !

-Nous te présentons, Seigneur, les chrétiens des églises d’Orient, particulièrement ceux qui sont invités à vivre leur Foi dans nos communautés. Prions.

R/ Seigneur, donne-nous ton Esprit pour bâtir ton Royaume !

– Seigneur, fais que la prière du Notre Père unisse les chrétiens des différentes confessions et les rassemble comme des frères dans une même Foi. Prions.

 R/ Seigneur, donne-nous ton Esprit pour bâtir ton Royaume !

Dimanche 14 janvier – Un chemin vers l’autre …

Jan 18, 18
alain
,
No Comments

Dimanche 14 janvier , 2ème dimanche du Temps ordinaire

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Bienvenue à tous.

Nous célébrons la 104e Journée du Migrant et du Réfugié. Elle existe depuis 1914 mais le pape François l’a mise au cœur de son  pontificat. Cette année le pape a choisi pour thème : «  accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les réfugiés. »

Vaste programme !  Que son ampleur ne nous accable pas !

Répondons à l’appel en demandant à Dieu le Père de nous donner des forces pour mettre en oeuvre le devoir d’hospitalité, chacun à la mesure de ses possibilités. Que l’hospitalité ne reste pas un vain mot !

Prions pour rester attentifs à tous les appels, à l’instar de Samuel et des disciples. Seigneur, ouvre nos cœurs et nos oreilles !

 Texte de méditation

Un chemin vers  l’autre 

Seigneur, tu nous appelles

à prendre le chemin de la rencontre,

ouvert à l’autre, d’un autre pays,

d’une autre culture.

Aide-nous à nous mettre en route ensemble.

Imprègne-nous de ta Parole

pour que nous puissions donner corps

à ton Evangile.

Une prière pour la journée mondiale du migrant et du réfugié.

Prière universelle

 R/ Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Église qui t’acclame, vient te confier sa prière.

 Nous te présentons, Seigneur, les familles avec enfants et les mineurs seuls en quête d’une nouvelle patrie : qu’ils trouvent un lieu stable pour pouvoir grandir dans la dignité et la paix.  Nous te prions.

 R/Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Église qui t’acclame, vient te confier sa prière.

Nous te présentons toutes les initiatives d’accueil et d’accompagnement auprès des migrants et réfugiés : donne-nous créativité et espérance pour inventer les chemins de demain, dans la paix, la fraternité et la justice. Nous te prions.

R/ Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Église qui t’acclame, vient te confier sa prière.

Nous te présentons notre communauté. Fais qu’elle soit accueillante pour tous ceux qui cherchent refuge et hospitalité, que chacun puisse y faire l’expérience de compter aux yeux de Dieu. Nous te prions.

R/Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Église qui t’acclame, vient te confier sa prière.

 Nous te présentons les migrants morts sur le chemin de l’exil : que leur mémoire nous garde éveillés et compatissants. Nous te prions.

R/ Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Église qui t’acclame, vient te confier sa prière.

Dimanche 7 janvier, Epiphanie – Ils ont suivi l’étoile …

Jan 10, 18
alain

No Comments

Dimanche de l’Epiphanie

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Bonjour! Soyez les bienvenus en cette célébration de l’Épiphanie, manifestation de Jésus à toute l’humanité. Le salut de Dieu est pour tous, nous fait tous membres du même corps, agit en tous et nous réconcilie tous.

Que cette bonne nouvelle devenue lumière intérieure, nous fasse repartir pour rentrer chez nous « par un autre chemin », comme les rois mages. Disposés à sentir la présence de Dieu dans toutes les religions de la terre, à accueillir et à écouter l’autre qui nous attend dehors.

Bonne année à tous !

Texte de réflexion

Les derniers mots de la lettre de Paul aux Ephésiens résonnent comme un appel : « Toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Evangile ».

 Si nous comprenons bien, Dieu attend notre collaboration à son dessin bienveillant. Les mages ont aperçu  une étoile pour laquelle ils se sont mis en route ; pour beaucoup de nos contemporains, il n’y aura pas d’étoile dans le ciel, mais il faudra des témoins de la bonne nouvelle.

D’après Marie-Noëlle Thabut dans L’Intelligence des Ecritures.

Prière universelle

R/Lumière des hommes, nous marchons vers toi, Fils de Dieu, tu nous sauveras !

Dans la nuit, les mages ont suivi l’étoile. Pour tous ceux qui te cherchent et s’interrogent sur Toi, afin qu’ils rencontrent des témoins de ta lumière. Nous te prions, Seigneur.

 R/Lumière des hommes, nous marchons vers toi, Fils de Dieu, tu nous sauveras !

 Sur leur route, les mages ont cherché leur chemin. Pour tous ceux qui sont désorientés et cherchent à donner du sens à leur vie. Nous te prions, Seigneur.

 R/Lumière des hommes, nous marchons vers toi, Fils de Dieu, tu nous sauveras !

Devant l’enfant les mages se sont prosternés. Pour nos frères des églises d’Orient qui célèbrent cette fête avec une particulière solennité. Nous te prions, Seigneur.

 R/Lumière des hommes, nous marchons vers toi, Fils de Dieu, tu nous sauveras !

Devant l’enfant les mages ont ouvert leurs coffrets : ils posent à tes pieds ces peuples martyrs déchirés par la guerre.  Ceux qui acceptent de faire un pas vers la paix. Ceux qui osent un geste de fraternité. Nous te les présentons, Seigneur.

 R/Lumière des hommes, nous marchons vers toi, Fils de Dieu, tu nous sauveras !

31 décembre 2017 – Dimanche de la Sainte Famille

Jan 05, 18
alain

No Comments

Dimanche de la Sainte Famille

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

 Bonjour. Vous êtes tous les bienvenus pour cette célébration de la Sainte Famille, dernier dimanche de l’année 2017.

En rentrant dans cette célébration, demandons à Dieu notre Père et Mère de nous aider à retrouver la confiance dans le chemin de la vie en cette fin d’année en nous appuyant sur nos familles au sens strict comme au sens large. Que nos familles soient des lieux de sérénité et de ressourcement.

Que la nouvelle année nous trouve humblement confiants pour préparer la route et croire dans la nuit.

Bonne et heureuse année à vous tous !

Texte de réflexion

La famille, école du meilleur humanisme……

 Quand les parents de Jean XXIII fêtèrent leur cinquante ans de mariage, ce dernier était Délégué Apostolique en Orient et depuis lors, on conserve une lettre écrite avec plein de tendresse dans laquelle il dit à ses  chers vieux  parents paysans  “il y a longtemps que j’ai quitté votre maison : j’ai étudié dans beaucoup d’établissements, j’ai lu beaucoup de livres mais nulle part, je n’ai appris ce que j’ai appris auprès de vous, la sagesse du foyer, école du meilleur humanisme” et on comprend pourquoi Jean XXIII était  vraiment l’homme qu’il fut, éduqué à l’école de sa propre famille.

      Le Concile dit: “Dans la famille, les diverses générations se rencontrent. “Regardez la description d’aujourd’hui : l’enfant Jésus, les jeunes, Marie et Joseph. Les personnes âgées, Siméon et Anne. Ne nous donnent-ils pas l’idée de ce qu’est la famille humaine ? : petits-enfants, enfants, parents, grands-parents; plusieurs générations se réunissent, il n’y a pas place pour des conflits de générations, là où il y a amour…

 Mgr. Romero, extrait de l’homélie du 31 décembre 1978

Prière universelle

 R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous, Seigneur !

-Seigneur, tu t’es souvenu toujours de ton alliance. Souviens-toi et soutiens les familles en difficulté, en détresse.

 R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous, Seigneur !

-Souviens-toi et soutiens les jeunes  couples qui se préparent au mariage et les familles chrétiennes ou non,  qui vivent selon les valeurs de l’Evangile.

 R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous, Seigneur !

– Souviens-toi et soutiens les « sans-familles », les hommes et les femmes qui vivent dans la solitude et cherchent la lumière dans l’obscurité de leur vie.

 R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous, Seigneur !

4ème dimanche de l’Avent : Dieu entre dans notre maison …

Déc 29, 17
alain
, , ,
No Comments

Quatrième dimanche de l’Avent

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Bonjour ( bonsoir). Vous êtes tous accueillis en ce 4e Dimanche de l’Avent.

L’Évangile de ce jour nous parle d’une rencontre inattendue. L’ange Gabriel rentre dans la maison de Marie qui,  surprise, voire bouleversée, l’accueille car elle reconnaît l’action de Dieu  dans cette visite.

Que cet accueil de Marie nous fasse réfléchir le long de cette célébration, nous rappelant notre fil conducteur de l’Avent : le devoir d’hospitalité, agrandir l’espace de notre maison, représenté dans notre crèche évolutive.

Vous êtes invités à la regarder  de près, avant de quitter la chapelle et invités  à lire le texte qui l’accompagne.

Nous allumons la quatrième bougie de la couronne de l’avent. Lanterne, symbole de l’hospitalité.

Texte de réflexion

À quoi bon la douce lueur de la crèche

          Si chez nous, nous sommes indisponibles à celles et ceux que nous prétendons aimer ?

          Si, à deux pas de chez nous, les banlieues s’embrasent, les sans-abris meurent de froid ?

          Si, à des milliers de kilomètres de chez nous, des peuples s’enfoncent chaque jour un peu plus dans la misère, sous les coups de boutoirs aveugles de la mondialisation.

          Il nous faut, pour devenir « Sentinelles de Noël », accepter de vivre la féconde tension entre prière et action, intériorité et engagement, lutte et contemplation.

          Car pour venir naître en ce monde, Dieu a besoin de nos cœurs et de nos mains. C’est à nous de transformer ce monde, pour qu’il devienne la crèche de sa Divine Présence.

          Oui, l’Avent nous convie à la lutte, au combat, humain et spirituel – en nous et autour de nous – afin de rendre cette terre « divinement habitable » !

          Notre tâche de pèlerins en marche vers la Nativité est d’essayer d’offrir un peu de paille chaude, en nous et autour de nous, à la divine Promesse.

          Demandons-nous ce que nous faisons du don de la foi, cette force tellurique de l’amour qui nous sortira de nous-mêmes pour nous projeter vers toutes ces « périphéries » où l’homme attend que nous lui tendions la main et le cœur.

Bertrand  REVILLION, diacre permanent, journaliste et écrivain.

Prière universelle

R/ Viens Seigneur, viens nous sauver !

 -« Marie a trouvé grâce auprès de Dieu ». Seigneur, nous te confions toutes les femmes enceintes. Qu’elles puissent se réjouir de leur grossesse à l’image de Marie et d’Elisabeth.

 -R/ Viens Seigneur, viens nous sauver !

 -«L’Esprit Saint viendra sur Marie et la prendra sous son ombre ». Seigneur, nous te confions les femmes à bout de courage,  abusées, battues, blessées, désespérées.

R/ Viens Seigneur, viens nous sauver !

Par l’ange Gabriel, Dieu rentre dans la maison de Marie. Seigneur, fais que  chacun se sente accueilli, avec ses différences, quand il rentre dans une église, que chacun participe ainsi à la vie quotidienne, à la préparation, au déroulement des célébrations,  en toute confiance. Que nos églises soient des lieux ouverts à la rencontre, à l’hospitalité.