Monthly Archives:janvier 2019

Au sujet de la fermeture de la chapelle

Jan 16, 19
jerome
No Comments

Sur la façade flambant neuve, du côté de l’avenue du Maine, l’horloge a retrouvé sa place. Le sigle SNCF est absent. Pourtant, malgré la prolifération des boutiques, que l’on devine à travers les grandes baies vitrées, ce bâtiment abrite encore une gare ferroviaire ! Au sous-sol, la chapelle est toujours présente, mais fermée pour des raisons indépendantes de notre volonté.

Il y a d’abord les nombreux dégâts occasionnés par les travaux de rénovation de la gare, et dont vous avez été malheureusement témoins : infiltrations d’eau à répétition ; chute de faux-plafond ; chute de gravats ; câbles coupés. Le règlement de ces désordres n’est pas terminé. Il prend du temps : il a fallu faire un constat d’huissier, convoquer différentes réunions avec les représentants de la SNCF, attendre la réponse de notre assureur. Les délais de réponse et d’intervention de la SNCF sont excessivement longs…

A cela s’ajoute le “volet administratif” : ouverte en 1969, la chapelle s’est dotée, au fil des années, d’un système de sécurité incendie. Ses issues de secours sont celles de la copropriété (galerie commune). Aujourd’hui, la préfecture de police nous impose de nouvelles normes de sécurité (isolement aux tiers, càd aux étages supérieurs et inférieurs), ce qui nécessite de réaliser d’importants travaux.

Depuis le mois de juin, les vérifications réglementaires et des mises aux normes ont été effectuées. Les certificats de conformité ont été transmis à la préfecture. Après de longs délais, l’administration nous a demandé fin décembre des documents complémentaires.

Voilà pourquoi, à ce jour, il est impossible de réouvrir la chapelle, ni même de communiquer une date de réouverture. Avec le bénévole en charge de l’immobilier, les services Immobilier et Juridique du diocèse, et notre architecte, nous travaillons depuis plusieurs mois afin de résoudre les différents problèmes. Je les remercie pour le travail accompli et leur ténacité.

Dans l’attente, je vous assure de ma prière fidèle, et je vous prie de patienter encore, avant de pouvoir revenir à la chapelle Saint Bernard.

Père Jérôme Thuault
7 janvier 2019

ut ut mattis commodo dictum Donec libero. sem, facilisis tristique eget