Vie culturelle

Chorale

Répétitions les mercredis de 19h30 à 21h30

Répertoire polyphonique (chœurs profanes et sacrés),  de la Renaissance à nos jours.

contact : gg.jacob@free.fr

Concerts

Possibles les samedis à 20h30 et/ou les dimanches à 16h

L'acoustique de la chapelle est réputée bonne. La chapelle dispose d'un piano à queue.

La chapelle n'est pas organisatrice des concerts, elle les héberge seulement en fonction des disponibilités de la salle, moyennant une participation aux frais.

L'organisateur ne peut pas vendre de billets.

 

Salle de lecture

Des revues et des livres  de spiritualité, de théologie, de réflexion sur sur l'actualité ... sont mis à disposition dans la grande salle.

LA CHAPELLE : SES ŒUVRES D’ART

Quoique d’un style très sobre, la chapelle renferme diverses œuvres d’art. Venez-les découvrir !

Le vitrail du Christ accueillant

Vue

Vitrail SB

Commentaire

Le mobilier liturgique

Le mobilier liturgique est l’œuvre du sculpteur Pierre de Grauw :

Autel, Croix, Ambon

  • l’autel : une table faite d’une planche de chêne taillée en demi-cercle pour symboliser l’invitation faite aux fidèles de se rassembler autour d’elle. Elle repose sur un socle composé de traverses de chemin de fer, pour rappeler le lien de la chapelle avec la gare ;
  • l’ambon : une simple poutre représentant un prophète, dont la main droite est levée et l’index dressé, invitant à l’écoute, au silence et dont la main gauche tient un livre : le lieu de l’écoute ;
  • le Christ : suspendu au mur derrière l’autel, n’est pas un Christ en croix, mais un Christ devenu croix. Comme le dit Saint Pierre dans sa première épître, (I Pierre 2,24) " il est celui qui, dans son propre corps, a porté nos péchés sur le bois… ". ;
Tabernacle
Mur de passion
Mur de prière

Les autres œuvres d'art

Icone de la sainte face

Icone de la Saint Face - Sant'Egidio

L’icône de la Sainte Face, peinte dans l’atelier de la Communauté de Sant’Egidio, à Rome. Il s’agit d’une reproduction d’une grande icône du XVIe siècle originaire de Novgorod, elle représente le visage du Christ, entouré du linceul dont les extrémités sont tenues par deux anges.

Statue de la Vierge
Livre de pierre
Hiérophanies

LA CHAPELLE : SON HISTOIRE

Depuis 1969, un espace de prière ouvert aux voyageurs, et à tous ceux qui travaillent dans les nombreux bureaux du quartier de Maine-Montparnasse.

Historique

La chapelle Saint-Bernard de Montparnasse a ouvert ses portes le 1er septembre 1969, premier lieu de culte ouvert dans l’ensemble immobilier d’une gare parisienne. Elle fut nommée ainsi en reconnaissance de la persévérance d’un laïc, Victor Bucaille, conseiller de Paris engagé dès 1955 dans la reconstruction de l’ensemble Maine-Montparnasse, qui se démena pendant plus de 10 années pour faire advenir cette chapelle, et dont le fils Bernard était décédé quelques temps avant son achèvement.

Victor Bucaille souhaitait, qu’à l’exemple des gares de Milan et de Münich, un lieu de culte puisse être aménagé au sein de la nouvelle gare Montparnasse. Malgré la bonne volonté du président de la SNCF et du Conseil d’Administration, les règlements ne permirent pas que la chapelle communique avec la gare.

Toutefois, un vaste espace de 643m² fut réservé dans l’ensemble immobilier, et un accès aménagé par le 34 place Raoul Dautry.