Dimanche 17 décembre – L’Avent, temps des lentes maturations

Dimanche 17 décembre – L’Avent, temps des lentes maturations

18 Déc, 2017
,
no comments

Troisième dimanche de l’Avent

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Texte de réflexion

La première manière d’apprendre à veiller, c’est de retrouver le sens de l’attente !

Oui, vivre l’Avent,

c’est oser vivre enfin le temps des lentes maturations, des fécondes gestations,

c’est réapprendre à marcher, pas à pas, vers notre humanité,

c’est briser l’enchaînement frénétique du temps trop vide parce que trop plein,

c’est faire, en soi, au plus intime de son mystère d’homme, de la place à l’avènement de l’Inattendu.

Bertrand  REVILLION, diacre permanent, journaliste et écrivain

Mot d’accueil

Bonjour (bonsoir) à vous tous. Vous êtes joyeusement accueillis en cette célébration du 3e Dimanche de l’Avent,  Dimanche de Joie, les textes nous le répètent : « réjouissez –vous ».

Redécouvrons les sources de la vraie joie, dans l’expérience intime comme dans le service des autres.

Rappelons-nous le fil conducteur de l’Avent que nous avons choisi de représenter  dans la crèche évolutive de cette année : le devoir d’hospitalité ; Agrandis l’espace de ta tente.

 Cette semaine, l’accueil à notre table comme nous allons le chanter en chant d’envoi : «  laisserons-nous à notre table un peu de place à l’étranger ? Trouvera-t-il quand il viendra un peu de pain et d’amitié ? »

Nous allumons la lanterne, symbole de l’hospitalité dans notre couronne de l’Avent.

Prière universelle

Seigneur, ton amour soit sur nous, comme notre espoir est en toi.

La joie est signe de ton Royaume à venir.  Seigneur, donne-nous la grâce d’être optimistes et de vivre joyeusement notre existence.

 Seigneur, ton amour soit sur nous, comme notre espoir est en toi.

La fraternité universelle est un signe de ton Royaume à venir.  A l’approche de Noël,  aide-nous à nous montrer solidaires de ceux qui se sentent tristes et nostalgiques, loin de leurs familles, dans la solitude.

 Seigneur, ton amour soit sur nous, comme notre espoir est en toi.

Envoie, Seigneur ton esprit de lumière sur notre nouvel archevêque, soutiens-le dans sa mission. Nous te rendons grâce pour les années de ministère de son prédécesseur.

Seigneur, ton amour soit sur nous, comme notre espoir est en toi.

leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *