Dimanche 8 mars 2020 – 2ème dimanche de carême

Dimanche 8 mars 2020 – 2ème dimanche de carême

3 Avr, 2020

no comments

Messe anticipée du samedi célébrée au 110 rue de Vaugirard

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

Texte de méditation

« Celui-ci est mon Fils bien aimé, en qui je trouve ma joie. Ecoutez-le »
Comment entendre ces paroles sans nous sentir ébranlés et appelés à vivre plus authentiquement notre baptême ? Accueillir le Fils, n’est-ce pas aussi nous reconnaître frères et sœurs les uns des autres ? Ce chemin de fraternité n’est jamais achevé. Il ouvre sur un davantage.

Anne-Marie Aitken, xavière       www.versdimanche.com

MOT D’ACCUEIL

C’est une joie de nous de nous réunir à nouveau dans cet endroit qui nous est devenu peu à peu familier. C’est une grâce.

Les textes de ce dimanche nous parlent de promesses. Belle promesse faite par Dieu à Abraham dans la Genèse. Promesse d’amour de Dieu dans la lettre de Paul à Timothée et promesse, au moment de la transfiguration, aux trois destinataires privilégiés d’une révélation de la plénitude de la personnalité de Jésus.

Consentons-nous à être, nous aussi, destinataires de ces promesses en nous mettant en chemin en ce début de carême, avec confiance.

PRIÈRE UNIVERSELLE

R/ Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Eglise qui t’acclame vient te confier sa prière.

-Seigneur, nous te présentons les croyants des trois religions qui reconnaissent Abraham comme leur père :   juifs, chrétiens et musulmans. Nous sommes ainsi des frères. Que cette fraternité soit vécue dans le concret de notre vivre ensemble. R/

-Seigneur, l’humanité entière est le lieu d’accomplissement de tes promesses à Abraham. Malgré les catastrophes que nous affrontons, que l’espérance en une humanité sereine demeure grâce à ton soutien. R/

Seigneur, le conflit en Syrie livre chaque jour des enfants, des femmes, des hommes à des conditions de vie infrahumaines. Que notre égoïsme ne leur refuse pas l’aide qu’ils sont en droit d’espérer. Que ta lumière transfigure ces vies défigurées. R/

leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


felis Sed Donec id, porta. tristique consequat.