Dimanche 11 février – Saisi de compassion Jésus étendit la main …

Dimanche 11 février – Saisi de compassion Jésus étendit la main …

19 Fév, 2018
no comments

Dimanche 11 février , 6ème dimanche du Temps ordinaire

Textes du dimanche  (cliquer pour voir les textes bibliques de ce dimanche)

 Mot d’accueil

Bonjour (bonsoir) à vous tous.

Les textes que nous écouterons au cours de cette célébration nous préparent à entrer en Carême, dès mercredi prochain, mercredi des cendres.

Reconnaissance de nos faiblesses, l’exclusion qu’elles entraînent, mais aussi le moyen d’en sortir : imiter l’apôtre Paul qui prend Jésus pour modèle. Car Jésus peut guérir tout mal, y compris en transgressant la loi, la lèpre n’étant que l’image du pire de nos maux.

Aujourd’hui la lèpre qui ronge nos sociétés c’est le chômage, la solitude, l’individualisme, le racisme, la destruction de la cohésion sociale…

Au cours de cette célébration, nous pourrons nous interroger sur nos attitudes vis-à-vis de ce mal.

 Texte de méditation

Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « je veux, sois purifié »

 Marc 1,41

          (….)Ce récit nous trouble, nous bons catho.

           Si Jésus était parmi nous, il se mettrait en colère en voyant tous ceux qui sont exclus. Exclus, si nous regardons avec un regard un peu clair, il y en a plein dans notre société : ceux qui le sont à cause du logement, ou de la nourriture, ceux qui sont exclus du travail ou de la race, mais aussi ceux que nous avons rejetés dans les hôpitaux, les maisons de retraite. Ceux que nous avons rejetés en prison.

          L’Eglise aussi exclut pour des raisons de doctrine, ou de morale : comme le problème des divorcés-remariés. Ce que dit l’Evangile, ce qu’a fait Jésus, c’est de trouver insupportable l’exclusion et de tendre la main.

          Ce que je trouve remarquable dans ce récit de l’Evangile – c’est la capacité de Jésus de voir les choses, les hommes, les situations avec un regard neuf, libre et de savoir se laisser brusquer par ce qui est inadmissible.

          A nous aussi de laisser de côté nos préjugés et de savoir tendre la main, à celui ou celle, qui est privé de toute aide fraternelle.

                        Antoine DELZANT, extrait de son homélie du 12 02 06

Prière universelle

R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

En ce dimanche choisi par l’Eglise de France comme le dimanche de la santé, nous te présentons nos frères et nos sœurs qui sont de par la solitude ou la maladie dans l’exclusion. Que nous sachions les accueillir dans leur fragilité et les accompagner.

R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Nous te présentons, Seigneur nos sœurs et nos frères victimes de l’indifférence et de la violence de notre société ainsi que ceux qui sont persécutés à cause de leur foi.

 R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

Nous te présentons, Seigneur, nos préjugés qui nous empêchent de tendre la main à celui ou à celle qui est privé de toute aide matérielle et fraternelle.

 R /Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants.

leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *